Les Transmissions du féminin - Sophie Rose
57673
post-template-default,single,single-post,postid-57673,single-format-standard,qode-core-1.2,ajax_fade,page_not_loaded,,pitch-ver-1.9, vertical_menu_with_scroll,smooth_scroll,grid_1300,blog_installed,wpb-js-composer js-comp-ver-5.1.1,vc_responsive

Les Transmissions du féminin

Cette conférence est née du désir de réfléchir à tout ce qui nous est transmis et tout ce que nous transmettons, de génération en génération, de mère en fille.

Les croyances et leur influence

Certaines croyances, certaines légendes, sont fondées sur des choses que nous avons entendues, qui circulent depuis « la nuit des temps » dans notre clan, dans notre lignée de femmes… Nous en sommes imprégnées et agissons en lien avec ce que nous avons intégré, consciemment ou inconsciemment. Cela influence nos vies de façon indéniable, et vient s’ajouter de façon plus large, aux croyances socioculturelles et aux codes qui y sont liés de façon implicite.

Le clan familial et le contexte historique et social

Certaines transmissions au-delà d’un clan familial, prennent racine et se déclenchent dans un contexte historique et social, et ont un rôle très influent (par exemple, les premières femmes qui ont eu accès au droit de vote, puis accès à un rôle politique, celles qui assurent la charge mentale d’une famille…).

Nous pouvons observer des répétions dans nos familles (événements traumatiques : élever un enfant seule, mort violente des hommes, maladies… ). Ces difficultés peuvent être éprouvées par le simple fait de ce qui est transmis et qui est intégré comme « une fatalité parfois ».

Vers une libération

Aussi, il est passionnant d’explorer nos schémas ancestraux et de découvrir les liens entre les faits et les croyances qui ont émergé, la force des transmissions, pour mieux nous situer et prendre notre place réelle, et tendre vers une libération.

sophie